Délégationde Châlons/Reims-Ardennes

Témoignages

Recharger les batteries à la cité Saint-Pierre

Voyage de l’Espérance - Lourdes - avril 2017

publié en août 2017

« Le Seigneur fit pour moi des merveilles ! »

Dès que j’ai appris que Pamela irait à Lourdes, j’ai décidé de me mettre en route moi aussi…

… Ce pèlerinage a été pour moi un moment de paix inexplicable, je voyais qu’une vie de Dieu circulait dans le groupe.

J’ai été témoin de guérisons de personnes courbées et muettes qui ont retrouvé une joie de résurrection, de vie, j’ai vu aussi des gens qui restaient sourds et muets et d’autres qui leur tendaient la main.

Les temps de parole, par une technique qui nous mettait en disposition d’accueil et d’écoute de l’autre, m’ont marquée.

J’ai été touchée par les personnes albanaises, par leur accueil et leur ouverture aux autres et leur témoignage : « Nous nous sommes sentis comme des Français. »

Le chemin de la paix, encore une vie de Dieu qui a circulé entre nous ! Au début avec la meule brisée par les divisions, le rejet de l’autre, les guerres, les massacres… Chemin faisant, nos échanges, les témoignages, l’entraide pour aider à monter, pour marcher ensemble, nous ont aidés à sceller la meule qui était symbolisée dans la chapelle Sainte-Bernadette au sommet du chemin.

Maria

Le voyage à Lourdes a été pour nous une grande merveille ! Il nous a permis de connaître de nouvelles choses de notre religion et de renforcer notre confiance en Dieu. Plusieurs lieux et événements nous ont marqués :

  • La visite de la basilique.
  • Les piscines : au début on avait un peu peur car c’était vraiment l’inconnu mais une fois dedans, on s’est sentis vraiment libres comme si quelque chose de lourd nous quittait.
  • La montée de Jésus sur le chemin de croix. On a découvert son histoire autrement que par le livre ou le film ; et on a pu s’identifier dans les souffrances de Jésus. On a rencontré des gens très sympathiques dans un endroit de paix !

Frida et Vladimir

Les familles albanaises présentes, musulmanes et catholiques, nous ont montré la beauté de leur pays qu’elles ont dû quitter et raconté avec beaucoup d’émotion leur histoire, leur exil… Ces échanges enrichissants nous ont fait prendre conscience de la souffrance de toutes ces personnes déracinées, obligées de quitter leur maison, leur travail, leur école, leur famille, leurs amis, leur vie…

Chacun de nous a pu témoigner de sa foi, différente, mais si peu éloignée.

À notre retour, nous avons partagé ce vécu avec le groupe convivial de l’atelier confiture-couture.

Fadila, qui est de confession musulmane, réagit et nous cite un verset du Coran : « Dieu nous a faits tous différents, pour nous permettre de nous rencontrer et de nous enrichir. »

Marie-Christine et Nicole

Imprimer cette page

Faites un don en ligne