Délégationde Châlons/Reims-Ardennes

Quête de sens

Prière du bénévole au service de la solidarité

Permets-moi, Seigneur, de te confier ma bonne volonté lorsque je rencontre les personnes démunies et parfois accablées par le chômage, la maladie, la pauvreté. Fais que je sache les accueillir et les écouter sans préjugés, mais en vérité. Que je me laisse instruire du récit de leur itinéraire et m’efforce de le recueillir dans le respect de leur dignité.

Dans le service bénévole que je m’engage à accomplir, tiens-moi éloigné de tout esprit de supériorité et de démagogie, donne-moi d’être lucide et positif. Aide-moi à discerner en la vie de ces personnes les signes de leurs capacités à affronter les difficultés traversées et les braises encore incandescentes de leur Espérance de jours meilleurs.

Seigneur Jésus, aide-moi à garder une attitude ouverte et sereine, courageuse et généreuse, qui manifeste assez la foi en l’humain que je dois avoir devant des vies éclatées ou éteintes. Fais que, au-delà de l’obscurité que traversent ces personnes que je rencontre, je sache découvrir avec elles des raisons concrètes de percevoir la lumière. Donne-moi d’agir au mieux, mais jamais sans elles. S’il faut les secourir aujourd’hui, que je m’intéresse à ce qu’elles deviendront demain et dans la durée.

Tout en m’investissant avec cœur et intelligence, que je sache partager avec d’autre les interrogations et les hésitations que suscite mon engagement auprès des plus pauvres. Tout en luttant avec ces personnes, ces familles, ce monde, que je sache enrichir ma propre vie des leçons morales et des messages spirituels que ce bénévolat diffuse.

Seigneur Jésus, Toi qui as choisi de vivre la condition humaine en toute chose hormis le péché, Toi qui as choisi la pauvreté et la fragilité pour t’approcher au plus près des plus petits et des plus démunis, Toi qui t’es fait la voix des sans-voix, Toi qui as secouru les blessés rencontrés sur le bord de ta route, donne-nous la simplicité pour rejoindre les plus pauvres de nos villages et de nos cités, pour les accueillir comme des frères et sœurs en humanité en adoptant ton regard sur eux, en recourant aux moyens adaptés à leur situation et susceptibles de les guérir de leurs blessures, de les relever et de leur rendre l’énergie pour marcher debout, de les réinsérer socialement.

Seigneur Jésus, comment ne pas te remercier, Toi, le Père et l’Esprit, pour ce choix de cheminement avec les plus pauvres que vous m’avez suggéré, car il apporte sa petite contribution à l’amélioration non seulement de leurs conditions de vie, mais également de la mienne, devenue plus ouverte et plus imprégnée de compassion, de bienveillance et de confiance.

Pour ce bénévolat au service de la solidarité et de la fraternité, pour la persévérance à l’honorer dans la durée, Seigneur, je te dis grand merci.

Père Lucien Marguet
Curé des paroisses de la Providence en Vouzinois, de la Trinité des Monts et des Marches d’Argonne

Imprimer cette page

Faites un don en ligne